Communiqués de presse

Le Cégep de Rimouski innove pour ses étudiantes et ses étudiants

Après presque un an à adapter ses pratiques et à se réinventer, le Cégep de Rimouski propose une nouvelle initiative pour rejoindre sa communauté dans l’esprit stimulant et bienveillant qui caractérise son milieu d’études. Cégep ConneKté, une émission de variétés entièrement créée, produite et diffusée sur la page Facebook de l’établissement, devient ainsi le nouveau rendez-vous incontournable des étudiantes, des étudiants et des membres du personnel. Programmée toutes les 3 semaines, la première des cinq émissions prévues ce trimestre a déjà récolté plus de 3 300 vues.

« C’est au-delà de ce à quoi l’on s’attendait! Dans le contexte actuel de formation à distance et de distanciation physique où les occasions de se réunir en nos murs se font plus rares pour notre population étudiante et les membres du personnel, on cherchait un nouveau moyen de rejoindre notre monde. L’idée est de se tenir informés, de voir nos réalisations, de connaître nos implications et de se sentir connectés comme c’est habituellement le cas chez nous », commente Ugo Leblanc, directeur adjoint aux Services aux étudiants. « Pourquoi Connekté avec un K? C’est un clin d’oeil au K de Rimouski! », ajoute-t-il. L’émission est animée par Jocelyn Pelletier, technicien en information scolaire, et Patricia Ouellet, intervenante de corridor au Service d’aide psychosociale. Martin Perron, du Service des technologies de l’information, assure la captation et le montage.

En plus de favoriser le sentiment d’appartenance des membres de sa communauté et le rayonnement à l’extérieur de son cadre scolaire, le projet Cégep Connekté compte aussi parmi ses objectifs celui de soutenir la santé mentale des gens en présentant divers contenus pour prendre soin de soi.

Les émissions peuvent être visionnées en consultant la page Facebook du Cégep de Rimouski.

Inscriptions pour l’automne 2021 : des initiatives pour rassurer la prochaine cohorte d’étudiantes et d’étudiants

Les inscriptions sont en cours pour former la prochaine cohorte d’étudiantes et d’étudiants qui seront accueillis au Cégep l’automne prochain. Ceux-ci peuvent être rassurés; le Cégep de Rimouski planche déjà sur les options de soutien pédagogique qui leur seront offertes. « Il faut diminuer le plus possible l’anxiété que certaines et certains peuvent vivre actuellement. La dernière année scolaire a été difficile et nous serons là pour leur offrir de l’aide à leur arrivée. Leur projet d’études collégiales ne sera pas compromis en raison d’une situation qui est hors de leur contrôle », mentionne Jocelynn Meadows, directrice des études au Cégep de Rimouski. Les élèves qui ont des préoccupations ou des questions quant à leur démarche d’admission sont invités à communiquer avec le Cégep à information.scolaire@cegep-rimouski.qc.ca. Il est aussi possible de s’inscrire à Étudiant d’un jour pour valider son choix.

Avec ses 27 programmes d’études de qualité, son expérience étudiante distinctive ainsi que des équipes pédagogiques et psychosociales bienveillantes offrant un soutien adapté aux besoins de la communauté étudiante, le Cégep de Rimouski est assurément un choix gagnant.

Pour les parents des futures étudiantes et des futurs étudiants, un Guide à l’intention des parents est maintenant en ligne. Celui-ci offre une multitude d’informations pertinentes pour comprendre le secteur collégial et faciliter l’adaptation du rôle parental durant cette transition scolaire.

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 5000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

Un recrutement prometteur pour l’équipe de hockey des Pionnières

Le recrutement des futures joueuses est bien amorcé pour l’équipe de hockey des Pionnières du Cégep de Rimouski. Cinq étudiantes-athlètes de 5e secondaire ont déjà signé leur lettre d’intention visant à joindre l’organisation rimouskoise pour la saison 2021-2022.

Il s’agit de :

  • Daphné Ayotte, défenseure droitière, originaire de Rouyn-Noranda. Cette dernière évolue actuellement dans le M18 AA pour les Lynx de Val-d’Or.
  • Antonia Gagné Kallas, attaquante, originaire de Sainte-Catherine. Elle évoluait au sein des Remparts du Richelieu dans le Midget AA en 2019-2020.
  • Annabel Vo Halley, attaquante, évoluant également dans le M18 AA, mais pour les Citadelles de Québec.
  • Alicia Lantagne, attaquante, originaire de Saint-Anaclet-de-Lessard. Elle évolue actuellement dans le M18 A masculin à Rimouski.
  • Myriam Frenette, attaquante, originaire de Petit-Rocher au Nouveau-Brunswick. Elle évolue au sein des Rebelles ESN dans le Midget AAA.

Hugues Lebel, entraîneur-chef de l’équipe, se dit emballé par ces nouvelles recrues. « L’équipe en place pourra compter sur des joueuses de grand talent; cela augure très bien pour la saison à venir », dit-il. D’autres joueuses confirmeront leur intention de se joindre à l’équipe au cours des prochains jours. L’équipe de hockey des Pionnières du Cégep de Rimouski compte 23 joueuses provenant de plusieurs régions du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick. Rappelons que cette équipe de hockey féminin existe depuis 2012 et représente fièrement Rimouski au sein du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Pour en savoir plus sur les 11 équipes sportives des Pionniers et Pionnières du Cégep de Rimouski, consultez notre site Web au sportsrimouski.com.

Inscriptions en cours au Cégep de Rimouski

Le premier tour de la période d’inscription au Cégep de Rimouski pour le trimestre d’automne 2021 est lancé. Avec ses 27 programmes d’études de qualité, son expérience étudiante distinctive ainsi que des équipes pédagogiques et psychosociales bienveillantes offrant un soutien adapté aux besoins de la communauté étudiante, le Cégep de Rimouski est assurément un choix gagnant.

Il suffit de se rendre sur le site Web du Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ) pour faire une demande d’admission.

Pour les parents des futures étudiantes et des futurs étudiants, un Guide à l’intention des parents est maintenant en ligne. Celui-ci offre une multitude d’informations pertinentes pour comprendre le secteur collégial et faciliter l’adaptation du rôle parental durant cette transition scolaire.

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 5000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

L’intelligence artificielle au service de la réussite scolaire – Le Collège de Rimouski et le Cégep de Chicoutimi lancent ALI et ISA

Le Collège de Rimouski et le Cégep de Chicoutimi sont fiers de s’unir pour lancer ALI et ISA, deux outils innovants qui utilisent l’intelligence artificielle pour contribuer à la réussite et au soutien psychosocial de leur population étudiante.

Premières institutions d’enseignement supérieur du Québec à utiliser l’intelligence artificielle pour mieux soutenir leurs communautés étudiantes, le Cégep de Chicoutimi et le Collège de Rimouski ont étroitement travaillé avec la firme de développement technologique Optania, de Saguenay, pour développer ces deux outils qui seront prochainement mis en commun, créant ainsi une puissante plateforme d’accompagnement.

Ces outils viennent appuyer le travail des spécialistes qui oeuvrent au service des étudiantes et des étudiants et bonifier l’expérience collégiale des jeunes.

Qui est ALI le robot?

Conçu grâce au partenariat entre le Collège de Rimouski et Optania, ALI est un outil bienveillant de soutien psychosocial et de divertissement. Téléchargeable gratuitement sur un téléphone intelligent, l’application ALI offre de l’information pratique pour mieux vivre l’adaptation aux études collégiales, des trucs, des astuces et des ressources d’aide concernant divers enjeux psychosociaux, en plus de faciliter la référence vers les équipes d’intervention.

Le robot conversationnel a été lancé auprès de la communauté étudiante en novembre dernier.

« Ali ne fait pas d’intervention auprès des étudiantes et des étudiants. Il échange, partage de l’information et propose des pistes de solution en lien avec les services d’aide disponibles au Collège. Pour nous, c’est un levier supplémentaire pour rejoindre nos jeunes, favoriser des interventions en amont et les soutenir dans ce qu’ils vivent. Cette approche est encore plus pertinente dans le contexte actuel de la pandémie, qui exige d’offrir plusieurs de nos cours à distance. Après seulement quelques semaines d’utilisation, on peut déjà témoigner que certaines de nos étudiantes et certains de nos étudiants ont utilisé ALI pour entrer en contact avec une intervenante et recevoir de l’aide », précise monsieur François Dornier, directeur général du Collège de Rimouski.

Le contenu d’ALI a été judicieusement élaboré grâce à la collaboration d’une équipe clinique composée d’une psychologue, d’un travailleur psychosocial et d’une sexologue, en plus de celui d’une intervenante du Collège. « Les étudiantes et les étudiants participent activement à l’amélioration de l’application et à son raffinement. C’est une expérience technologique novatrice partagée par toute la communauté collégiale et nous en sommes très fiers! », ajoute M. Dornier.

Qui est ISA?

Utilisée depuis le début de la session d’hiver 2021, ISA, pour Interface de Suivi Académique, utilise diverses données liées à l’étudiant, comme les résultats au niveau secondaire et l’historique scolaire, pour identifier les problématiques scolaires potentielles.

« Il est primordial, en ces temps difficiles, que le Cégep se dote d’outils performants pour accompagner nos étudiantes et nos étudiants », mentionne le directeur général du Cégep de Chicoutimi, M. André Gobeil. En utilisant toutes les informations connues sur l’étudiante ou l’étudiant, ISA est en mesure de prédire les situations possibles d’échec et d’abandon. Ainsi, les intervenants comme le personnel enseignant et les aides pédagogiques individuels peuvent intervenir beaucoup plus rapidement auprès de ceux qui sont à risque. »

Pour développer ISA, Optania a bâti un algorithme à partir des données anonymisées des étudiantes et des étudiants ayant fréquenté le Cégep de Chicoutimi au cours des dix dernières années. L’entreprise a ainsi été en mesure d’identifier les éléments prépondérants qui peuvent conduire à l’échec ou à l’abandon scolaire, permettant ainsi aux spécialistes du Cégep d’intervenir plus rapidement auprès des étudiantes et des étudiants de l’enseignement régulier et de la formation continue.

Soucieuse de faire évoluer ces outils, Optania envisage de lier encore plus étroitement ALI et ISA pour que les renseignements contenus dans l’une des applications puissent venir enrichir l’efficacité de l’autre.

Au sujet du Cégep de Chicoutimi

Le Cégep de Chicoutimi est une institution d’enseignement supérieur qui se démarque par la richesse de ses 22 programmes de formation préuniversitaires et techniques, notamment dans le domaine de la santé, du génie et de l’administration. Le Cégep comprend notamment le Centre québécois de formation aéronautique, l’une des cinq écoles nationales du Québec, le Centre de formation continue Humanis et le Centre d’études collégiales de Forestville. Environ 2500 étudiants fréquentent l’institution qui regroupe plus de 500 employés.

Au sujet du Collège de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Collège de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Fort de ses trois composantes que sont le Cégep de Rimouski, l’Institut maritime du Québec et le Centre matapédien d’études collégiales, le Collège de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2600 étudiantes et étudiants au-delà de 30 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et dispense des services de formation continue à plus de 7000 personnes. Par leur travail, plus de 600 personnes collaborent à sa réussite.

Le milieu éducatif et les entreprises du Bas-Saint-Laurent démarrent une première cohorte de soudeuses et de soudeurs en formation duale

Le Comité d’action de la main-d’oeuvre en fabrication métallique industrielle du Bas-Saint-Laurent (CAMOFMI) et le Comité sectoriel de main-d’oeuvre dans la fabrication métallique industrielle (CSMOFMI/PERFORM) sont heureux d’annoncer la création d’une toute première cohorte de formation duale en soudage-montage. Ce programme de formation de courte durée privilégiant les stages en entreprise est rendu possible grâce à l’octroi d’une subvention gouvernementale de 1 051 436 $ du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail, par le Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre. Ce financement permettra aux futurs élèves d’obtenir un diplôme d’études professionnelles (DEP). En parallèle, le projet recevra le soutien de Services Québec par le Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT), ce qui permettra aux élèves d’obtenir également le certificat de qualification professionnelle (CQP). Les participants percevront un salaire pour toute la durée du projet.

« Dans le contexte actuel de pandémie, nos entreprises sont confrontées à de nouveaux enjeux dans la gestion de leurs ressources humaines, dont ceux concernant le recrutement de travailleuses et de travailleurs. La mise en place de cette première cohorte de formation est une solution concrète à la rareté de main-d’oeuvre dans certains secteurs d’activité. On parle ici de formations qui sont courtes et flexibles, donc mieux adaptées aux différents profils des personnes. On sait que ces formules sont très appréciées. Ces formations de courte durée connaissent beaucoup de succès, avec un haut taux de diplomation. Ces nouveaux investissements vont contribuer à maximiser le retour en emploi d’un plus grand nombre de personnes. On doit donc continuer à unir nos efforts pour permettre au plus grand nombre d’intégrer rapidement le marché du travail. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Devant les défis liés à la main-d’oeuvre dans certains secteurs, il nous faut penser différemment et chercher des solutions innovantes et pragmatiques. Le développement de cette nouvelle offre de formation en soudage-montage privilégiant les stages en entreprise est un exemple concret et significatif de ce que nous pouvons faire en travaillant en collaboration avec les milieux de travail. Je me réjouis pour les entreprises du Bas-Saint-Laurent ainsi que pour tous les élèves qui emprunteront cette voie. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation

Qu’est-ce que le projet dual?

Le système dual de formation professionnelle est basé sur la coopération entre le système scolaire et les entreprises. Il s’agit d’un concept d’alternance travail-études qui se distingue principalement par les caractéristiques suivantes :

  1. L’élève est employé dans une entreprise en même temps qu’il suit sa formation. Il est désigné comme apprenti;
  2. Il passe environ 50 % de son temps en entreprise;
  3. Il reçoit un salaire pour la durée totale de sa formation (1 800 heures).

L’objectif premier du projet est de répondre à un urgent besoin de soudeuses et de soudeurs qualifiés pour les entreprises de la région du Bas-Saint-Laurent.

Les partenaires et les entreprises participantes

Ce projet régional touche les centres de formation professionnelle (CFP), partenaires du CAMOFMI :

  • CFPRO Matanie – Vallée et Foresterie
  • Centre de formation professionnelle Mont-Joli-Mitis
  • Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir Rivière-du-Loup

Pour l’instant, plusieurs entreprises ont démontré leur intérêt pour la mise en action de la première cohorte, dont le lancement est prévu le 15 mars prochain :

Produits métalliques PMI (Rimouski), Structures GB (Rimouski), Trailex – Les remorques de Rimouski (Rimouski), AMH (Rimouski), Produits métalliques AT (Matane), Atelier de soudure Gilles Roy inc. (Amqui), Usinage Mobile Lambert (Mont-Joli), etc.

Les entreprises du Bas-Saint-Laurent qui sont intéressées par la formule duale et qui souhaitent se joindre au projet doivent contacter :

  • Nathalie Trottier-Pelletier, CFP Mont-Joli-Mitis : 418 775-7577, poste 1552
  • France Santerre, CFPRO Matanie – Vallée et Foresterie : 1 800 665-2367, poste 2503
  • Nancy Michaud, CFP Pavillon-de-l’Avenir : 418 862-8204, poste 2356

Je veux être apprenti, comment participer?

Vous songez à vous réorienter? Le métier de soudeuse ou soudeur vous intéresse? Les CFP participants sont actuellement en période de recrutement. Nous vous invitons à contacter le CFP de votre région, parmi ceux nommés précédemment.

Si vous êtes déjà employé(e) par une entreprise participante et que vous désirez obtenir le diplôme grâce à cette formation, parlez du projet à votre employeur. Ce dernier pourra faire parvenir votre candidature au CFP de votre territoire.

À propos du CAMOFMI

Lancé en 2017 en concertation avec différents partenaires du secteur privé et public, le CAMOFMI a pour objectif premier d’augmenter le recrutement dans deux programmes de formation en besoin de main-d’oeuvre dans la région, soit les programmes de soudeur-monteur (5195) et de techniques d’usinage (5223). Le comité oeuvre depuis 2017 dans toute la région du Bas-Saint-Laurent afin d’étudier diverses solutions aux problèmes de rareté de main-d’oeuvre.

Le comité regroupe une quinzaine d’entreprises et trois centres de services scolaires auxquels s’ajoutent des partenaires importants, dont Services Québec, le Comité sectoriel de main-d’oeuvre dans la fabrication métallique industrielle (CSMOFMI/PERFORM) et le Cégep de Rimouski, responsable de la coordination du comité par l’intermédiaire d’une chargée de projet.

Le Cégep de Rimouski met en place des solutions concrètes pour soutenir sa communauté

Le trimestre d’hiver débute aujourd’hui pour près de 2200 étudiantes et étudiants du Cégep de Rimouski, ce qui correspond à une hausse du nombre d’étudiants comparativement à l’hiver 2020. Nouvelles approches pédagogiques, classes virtuelles, services et ressources d’aide accessibles à distance; force est d’admettre que le Cégep a pris ses marques dans le contexte où les règles sanitaires en vigueur lui imposent plusieurs défis.

« Je peux vous assurer que nos équipes sont proactives depuis le début de la pandémie et toujours à la recherche de solutions pour soutenir nos jeunes et leur offrir ce qu’il y a de mieux dans les circonstances. Oui, nous devons composer avec des contraintes, mais c’est intéressant de constater à quel point il en ressort des idées et des outils qui nous servent bien. Encore plus, ce sont nos étudiantes et nos étudiants qui se distinguent cette année. Vous seriez surpris de leur capacité d’adaptation et de leur résilience. Dans l’ensemble, ils vont bien, se concentrent sur leurs études et n’ont pas peur de demander de l’aide au besoin. Vraiment, je leur lève mon chapeau! » soutient François Dornier, directeur général du Cégep de Rimouski.

Mesures sanitaires exigées en zone rouge

Pour minimiser les risques en cas d’éclosion de la COVID-19 en ses murs, les cours à distance, le télétravail et l’accès restreint aux bâtiments sont des mesures qui demeurent en place au sein de l’établissement pour le trimestre d’hiver. « Cet automne, nous étions déjà très sévères quant aux mesures sanitaires appliquées chez nous. Le passage en zone rouge n’a donc rien changé à nos pratiques, si ce n’est que le port du masque de procédure, plutôt que le port du masque personnel en tissu, sera dorénavant obligatoire pour toutes les personnes qui franchissent nos portes. Des masques de procédure seront distribués aux entrées accessibles », explique monsieur Dornier.

Davantage de cours en présence et des caméras ouvertes en classe virtuelle

Pour favoriser une expérience étudiante plus significative, créer des liens et briser l’isolement des jeunes, le Cégep de Rimouski a, cet hiver, ajouté plus d’heures de cours en présence pour la grande majorité de ses étudiantes et de ses étudiants. « Ce n’est pas évident d’être devant un écran chaque jour et de demeurer motivé dans ses études. On pense que d’offrir plus de possibilités de sortir de chez soi, de se rendre au Cégep pour un cours et d’y côtoyer des camarades dans le respect de la distanciation physique peut encourager nos jeunes à persévérer et à garder le cap », mentionne Jocelynn Meadows, directrice des études au Cégep de Rimouski. Des locaux de transition sécuritaires sont également prévus pour celles et ceux qui n’auraient pas le temps de retourner à la maison entre deux cours en présence ou qui doivent suivre un cours en ligne avant ou après un cours en présence. Ces locaux sont aussi accessibles si le réseau Internet d’un jeune ne lui permet pas de suivre adéquatement un cours à distance.

À l’instar de la campagne de sensibilisation provinciale en cours, le Cégep de Rimouski demande désormais à ses étudiantes et à ses étudiants d’ouvrir leur caméra lors des cours à distance. « On croit qu’il s’agit de la meilleure façon de créer un climat de classe stimulant favorisant l’engagement et les interactions. C’est aussi beaucoup plus significatif, autant pour un apprenant que pour un enseignant, qui peut ainsi voir les étudiantes et les étudiants à qui il s’adresse », ajoute madame Meadows. Pour protéger la vie privée, des arrière-plans seront d’ailleurs mis à la disposition de celles et ceux qui le désirent.

Les services et les activités

Pour tout savoir de l’actualité collégiale, le Guide de l’étudiant(e), le Guide du personnel et l’agenda virtuel sont toujours accessibles gratuitement en ligne.

Une foule d’activités sera de nouveau proposée aux étudiantes et aux étudiants pour enrichir leur expérience étudiante. Les cours de photographie, l’improvisation étudiante en mode virtuel et, possiblement, des activités extérieures respectant les règles en vigueur ne sont que quelques exemples de ce à quoi peut s’attendre la population étudiante cet hiver. De plus, le Club d’entrepreneurs étudiants rayonnera davantage et quelques activités de même que des défis seront offerts à toute la communauté collégiale pour enrichir les liens humains qui caractérisent le milieu. Notons une belle nouveauté, soit la présentation d’une émission Web, Cégep connekté, dont la première est prévue en février et qui mettra en vedette la communauté, ses gens et ses projets. De plus, les équipes travaillent fort pour organiser la première édition de la collation des grades du Cégep, pour les finissantes et les finissants 2021. Il suffit de suivre la page Facebook de la Vie étudiante pour tout connaître des événements à venir.

La bibliothèque du Cégep demeure ouverte pour le travail individuel et le prêt de volumes.

Les installations du PEPS sont fermées au public pour le trimestre d’hiver. Les étudiantes et les étudiants y auront accès uniquement dans le cadre de leurs cours. Pour ce qui des équipes sportives des Pionnières et des Pionniers, le Cégep espère que les entraînements pourront reprendre dès le 8 février prochain.

Inscriptions pour l’automne 2021

La période d’inscription au Cégep de Rimouski pour le trimestre d’automne 2021 sera lancée demain. Il suffit de se rendre sur le site Web du Service régional d’admission au collégial de Québec (SRACQ) pour faire sa demande d’admission.

Pour les parents des futures étudiantes et des futurs étudiants, un Guide à l’intention des parents est maintenant en ligne. Celui-ci offre une multitude d’informations pertinentes pour comprendre le secteur collégial et faciliter l’adaptation du rôle parental durant cette transition scolaire.

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 5000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

Donne « don » – Un merci bien senti!

À la suite de sa collecte annuelle, tenue à l'automne dernier et visant à amasser des dons en argent et en denrées destinés à sa communauté étudiante, le Cégep de Rimouski a offert un soutien alimentaire à près de 50 étudiants ainsi qu’aux enfants d’une vingtaine de parents aux études.

« La capacité de subvenir aux besoins alimentaires est un enjeu sur lequel nous travaillons très fort lorsque l’un de nos étudiants y est confronté. Nous sommes très reconnaissants envers les personnes qui ont fait un don, surtout en cette année particulière où tout le monde rencontre des défis importants. La généreuse contribution de nos partenaires est également à souligner, tout comme l’implication de notre communauté collégiale qui répond toujours à l’appel », mentionne Ugo Leblanc, directeur adjoint aux Services aux étudiants du Cégep de Rimouski.

Un merci bien senti aux partenaires de la collecte

Grâce aux donateurs et au soutien de la Fondation du Cégep de Rimouski, il fut remis aux étudiantes et aux étudiants ayant des ressources financières très limitées des denrées non périssables, du café de la Brûlerie d’ici, des pommes de terre cultivées à Rimouski par Pommes de terre Garon inc., des produits d’hygiène, des cartes-cadeaux Metro et Coopsco ainsi que des laitues cultivées au Cégep de Rimouski par le groupe SLAquaponie.

Merci à tous les autres donateurs :

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 5000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

Deux étudiants-athlètes du Cégep de Rimouski sont récompensés

Grâce à ses partenaires, la Fondation Sport-Études a récompensé ses boursiers 2020 dans le cadre de la Célébration Sport-Études. Diffusée en direct le 24 novembre dernier sur la page Facebook de RDS, cette émission spéciale a permis de reconnaître la réussite scolaire, l’excellence sportive et la persévérance de 68 étudiants-athlètes. Parmi ceux-ci, Nathan Ouellet et Justin Bergeron, tous deux étudiants au Cégep de Rimouski et hockeyeurs au sein de l’Océanic, ont reçu les honneurs.

Étudiant en Techniques policières, Nathan Ouellet fut reconnu pour sa persévérance à concilier un sport de haut niveau et des études dans un programme collégial technique exigeant.

Justin Bergeron fut quant à lui reconnu pour sa réussite scolaire dans le cadre de son programme préuniversitaire en sciences humaines ainsi que pour sa réussite sportive au sein de son équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Les lauréats d’une bourse de 1 250 $ ont ainsi été choisis parmi les 1 400 étudiants-athlètes de l’Alliance Sport-Études provenant de 50 disciplines sportives, 46 collèges et 9 universités.

La Fondation Sport-Études a pour mission de soutenir financièrement les athlètes de haut niveau qui poursuivent des études supérieures afin de contribuer à leur persévérance scolaire et à leur diplomation ainsi que de reconnaître leurs efforts et leur excellence scolaire et sportive.

L’Alliance et la Fondation Sport-Études appuient avec enthousiasme les athlètes poursuivant des études postsecondaires et reconnaissent le soutien des répondants sportétudes de ses établissements partenaires ainsi que l’apport des enseignants, des parents et des entraîneurs au succès des étudiants-athlètes lauréats.

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 4000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

Le numéro gagnant de la finale locale de Cégeps en spectacle est dévoilé

À vous d’juger, composé de Frédérike Berthelot, Vincent Gaudreault, Lüm Boudreault et Christophe Moquin du Centre matapédien d’études collégiales (CMEC), a reçu les honneurs ce soir lors de la finale locale de Cégeps en spectacle, à l’issue de la projection en ligne diffusée sur la plateforme Web Quoi vivre Rimouski. Après délibération selon trois critères, soit la créativité, le talent et l’aisance devant la caméra, le jury a choisi ce numéro de chant et de musique, en création. Il a notamment été conquis par leur bonne humeur, leur complicité et leur énergie communicative.

Les gagnants de cette soirée défendront les couleurs du Collège de Rimouski lors de la finale régionale de l’Est qui se tiendra en virtuel, en mars 2021, à Saint-Félicien.

Félicitations à Frédérike Berthelot, Vincent Gaudreault, Lüm Boudreault et Christophe Moquin pour leur victoire.

Un énorme bravo à toutes les participantes et à tous les participants qui ont également eu l’audace de présenter leur talent!

  • Anthony Girard – Chant/Musique - Interprétation
  • Olivier Robert – Art oratoire - Interprétation
  • Florence Vignola – Chant/Musique - Interprétation
  • Solitaire à deux (composé d’Élyse Lepage et Gabrielle Saint-Pierre) – Chant/Musique - Création

Vous êtes invités à visiter le site Web du Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec afin d’obtenir plus d’information sur ce concours.

Au sujet du Collège de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Collège de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Fort de ses trois composantes que sont le Cégep de Rimouski, l’Institut maritime du Québec et le Centre matapédien d’études collégiales, le Collège de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2 600 étudiantes et étudiants au-delà de 30 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et dispense des services de formation continue à plus de 7000 personnes. Par leur travail, plus de 600 personnes collaborent à sa réussite.

42e finale locale de Cégeps en spectacle

Prestigieux concours étudiant et véritable école des arts et de la scène, Cégeps en spectacle présentera sa finale locale le 26 novembre prochain, à 19 h 30, par le biais d’une projection en ligne gratuite sur la plateforme Web Quoi vivre Rimouski. Ouvert à toute la population, l’événement présentera des numéros offerts par des étudiantes et des étudiants qui partageront leur talent dans différents domaines tels que le chant, la musique et l’art oratoire, en interprétation ou en création. Le numéro gagnant de cette soirée obtiendra son laissez-passer pour la finale régionale de l’Est-du- Québec, qui se tiendra en virtuel, en mars 2021, à Saint-Félicien.

« Cégeps en spectacle contribue à révéler de nombreux artistes et communicateurs actifs dans le monde du spectacle. C’est aussi un moment important dans la vie de jeunes talentueux. La formule retenue cet automne permet donc à ceux-ci de faire valoir leur art et de se mettre en lumière malgré tout! Voilà une expérience unique d’expression de soi qui mérite d’être encouragée! », commente Annie-France Pelletier, gestionnaire administrative aux Services aux étudiants du Cégep de Rimouski.

Pour profiter du spectacle et encourager nos talents locaux, il suffit de se connecter à Quoi vivre Rimouski le soir de l’événement. Le numéro gagnant sera annoncé le soir même, à la fin de la projection.

Au sujet du Cégep de Rimouski

Établissement d’enseignement supérieur solidement implanté dans son milieu, le Cégep de Rimouski se distingue par son dynamisme et par l’excellence de la formation qui y est offerte. Le Cégep de Rimouski est considéré comme un acteur important du développement régional. Il offre à 2200 étudiantes et étudiants 27 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et donne des services de formation continue à plus de 4000 personnes. Par leur travail, plus de 500 personnes collaborent à sa réussite, et ce, depuis plus de 50 ans.

Journées interculturelles 2020

Les journées interculturelles au Cégep de Rimouski sont un incontournable de l’automne et elles sont destinées à notre communauté étudiante et au personnel. C’est un moment d’ouverture, d’apprentissage et de découverte. C’est un prétexte festif pour ouvrir la discussion et faire réaliser que nous avons tous quelque chose à partager. Dans le contexte actuel, nous transportons l’événement en ligne pour permettre sa continuité. Comme le sujet est si important, le mettre sur pause n’était pas une option.

Pour tous les détails, rendez-vous sur la page Facebook de l'événement.

Pages